Famille Dangin, crémant de Bourgogne

Dans la famille Dangin, la relation avec la vigne perdure depuis le début du XXe siècle, quand Joseph cultivait déjà le vignoble des ancêtres, dans l’Aube.

En 1976, après des études à Avize et à Beaune, Bruno Dangin s’installe définitivement sur le domaine familial, avec ses frères. Il y reste 35 ans, notamment en tant qu’oenologue. Puis il fonde un nouveau domaine, à Molesme, en Côte-d’Or, tout près du sud de l’Aube. C’est là, sur un sol argilo-calcaire bénéficiant d’un bel ensoleillement, qu’il élabore un effervescent bio. Avant la loi de 1919 délimitant les AOC, ces 4,5 ha produisaient du champagne.

Le domaine Bruno Dangin est certifié depuis 2014. L’élaboration du crémant de Bourgogne suit les mêmes méthodes que celles utilisées pour la production du champagne. Les vignes de pinot noir ont un peu plus de 30 ans. Elles sont bien sûr vendangées à la main. La production est d’environ 20.000 bouteilles par an, en blanc et rosé.

www.bruno-dangin.com